ALAIN LEAMAUFF
Ma p’tite Romane (2012)
(Association Itinérances)

Alors comme ça, on a vu chanter Leprest ?
Peut-être même avez-vous chanté ensemble, qui sait ? Il devait être drôlement bien ce concert. Un concert avec des petites histoires d’amour, un divan fraise, de la fumée et quelques légères vapeurs d’alcool non ? Tout plein d’humanité en tout cas, comme sur ce disque dans sa pochette qui fleure bon la vie. On entre chez le marchand de vins, on ressort et on dérobe une fleur au son de l’accordéon, un peu moderne, un peu vieillot. Un violon nous poursuit jusqu’à l’entrée faiblement éclairée de notre petit appartement. On voudra y écrire des lettres d’amour « que tu liras à contre jour » mais bon, on n’ose pas et on n’a pas tous du talent pour dire je t’aime. C’est con parfois la vie…

Allez, on se dit à bientôt, comme des copains de demain. « On nouera de beaux liens quand on se connaîtra. » En attendant, on prendra bien soin de ta p’tite Romane, t’en fais pas.

Pour Francofans n°35