LES SZGABOONISTES
Chantent Ferrat
(Musicast distribution)


«Nous autres vivants devons apprendre qu’il n’est plus possible de vivre à genoux» disait Hannah Arendt en 1942. Jean Ferrat a alors 12 ans et se tiendra debout toute sa vie durant.

70 ans plus tard, les Szgaboonistes n’ont pas oublié. Dans un style direct, guitare sèche virevoltante sous le bras, ils rendent ce très bel hommage au chanteur disparu il y a deux ans maintenant. Les textes les plus connus (Potemkine, Nuit et brouillard) côtoient de petits trésors à ne pas oublier (En groupe, en ligue, en procession – Vipères lubriques). De Ma môme en 1960 à Dans la jungle ou dans le zoo en 1991, les premières chansons se mêlent aux plus récentes. Amour, révolte et Camarade. Que vous soyez Ferrat ou Szgabooniste, soyez remerciés de continuer à nous faire espérer et aimer Ma France.

Que serions-nous sans vous ? De pauvres petits c… sans nul doute.

http://www.szgaboonistes.org/

Pour Francofans n°34