ARNAUD VAN LANCKER QUARTET
Chez Rosa… (2011)
(Compagnie du Tire-Laine)

Quelque part vers l’est, un accordéon souffle une douce plainte. Une guitare piquée lui répond peu de temps après. Une contrebasse débonnaire s’avance pour marquer un tempo de plus en plus enlevé. Pour finir, tel un diable sortant de sa boîte, une clarinette part en trille pour ne plus jamais s’arrêter. C’est une façon d’imaginer l’introduction musicale de cet Atzinganos, qui ouvre la voie à onze histoires sans paroles. Chaque composition, accompagnée de son petit commentaire, amènera l’auditeur à imaginer (Django se cache-t-il derrière Swing 40/12 ?) ou s’imaginer (sous Les tilleuls, m’accorderiez-vous cette danse ?).

L’accordéoniste Arnaud Van Lancker, tout en nous dévoilant un peu de son intimité (La Nono), n’oublie pas d’insister sur le « Quartet » de Chez Rosa…,tant les quatre musiciens, par leur engagement, proposent un ensemble d’une rare densité.

Pour Francofans n°32