NOTES DE MÉMOIRE

Si l’écrivain peut, pour sa tranquillité d’esprit, se cacher derrière ses livres, il n’en reste pas moins un homme, avec ses doutes, ses failles, ses faiblesses. Il a également ses moments de joie, de tristesse, ses moments de calme comme ses moments de colère…
Commencées il y a sept ans maintenant, ses notes étaient avant tout un moyen de ne pas laisser s’échapper la moindre de mes pensées. Avec les années, elles se sont espacées en même temps que s’intensifiait mon travail sur mes récits.
Il faut, me semble-t-il, éviter de prendre ces notes au pied de la lettre, et les voir comme les réflexions que peuvent se poser tout être humain sur cette terre, dans un contexte (géographique, historique, politique et social) qui parfois le malmène, sans oublier la destinée personnelle qui est la sienne et qui, avec le temps, semble prendre le pas sur « la folle histoire du Monde ».

Paul Jeanzé
Décembre 2020