Une (fin de) vie bureaucratique

mardi 16 janvier 2024
par  Paul Jeanzé
popularité : 24%

Derrière cette feuille de papier
Il y a un être qui souffre
Je le sais
Et pourtant
Je ne ressens absolument rien
Quand je jette au panier
Le formulaire mal renseigné
 
J’ai tiré un trait sur mes sentiments
Fait une croix sur mes émotions
Je suis tout en gestion
Un point à la ligne et puis c’est tout
Constat d’une vie parfaitement bien remplie
Sans la moindre tache
Sans la moindre rature
Jamais un mot de travers
Pas la moindre petite phrase à l’improviste
Tous mes papiers sont en règle
Identité clairement définie
Vie parfaitement maîtrisée
Et pour finir
Contrat obsèques
Tombe bien carrée
Pour l’Éternité
Sans Paradis ni Enfer
Direction le purgatoire
Suivez bien le flux migratoire
Avant de vous adresser au comptoir du désespoir
On vous donnera un passeport provisoire
Après deux interrogatoires et trois réquisitoires
Votre âme rejoindra le fond d’un tiroir
Avec le décret de votre décès ne donnant droit à aucune mesure compensatoire
Bonsoir !

Annonces

Des Poézies qui repartent dans le bon sens

Dimanche 16 juin 2024

Nous voici arrivés au mois de juin et je m’apprête à prendre mes quartiers d’été dans un lieu calme où j’espère ne pas retrouver une forme olympique. Sans doute ne serai-je pas le seul à me retrouver à contresens ; si vous deviez vous sentir dans un état d’esprit similaire, je vous invite à lire les poézies de ce début d’année 2024.

Bien à vous,
Paul Jeanzé


Brèves

7 mai - Des "mauvaises nouvelles" qui donnent de la voix

En ce début de semaine, Monsieur Éric Lebret mettait sa voix au service d’une de mes nouvelles, (…)

15 janvier - Convalescence : les poézies de l’année 2023

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations (…)

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)