Chroniques d’un Monde sans faille

Les tribulations d’un écrivain sans couverture
mardi 1er janvier 2019
par  Paul Jeanzé
popularité : 99%

Ami lecteur,

Je dois tout d’abord te faire une confidence ; le Monde dans lequel je vis est absurde. Aussi, avant de poursuivre aveuglément ta lecture, prends le temps de réfléchir à la mise en garde que voici :

Si je t’écris que le monde dans lequel je vis est absurde, l’important n’est pas tant de savoir qu’il est absurde, mais que moi qui te parle en ce moment, je vive en son sein ; et un homme qui vit au milieu de l’absurdité, peut-on vraiment se fier à tout ce qu’il veut bien nous raconter ?

Je te souhaite, ami lecteur, un agréable voyage sur les chemins de ces modestes chroniques.


Brèves

21 septembre - Fin d’année précoce pour les "notes de mémoire"

Cette année, les "notes de mémoire" connaissent une parution automnale. Après 9 années (...)