Affleure de vie

jeudi 31 décembre 2015
par  Paul Jeanzé
popularité : 92%

Que je n’ai eu le temps de te souffler je t’aime
Je regarde près de toi mourir le chrysanthème

Que je n’ai su rejoindre le sentier qui me mène
À mes rêves d’enfants qui souvent me reviennent

Que jamais je n’ai pris mes regrets et mes peines
Pour les laisser errer dans la forêt lointaine

Assis dans un fossé au milieu de la plaine
Je suis si épuisé la vie me semble vaine

Que je n’ai eu le temps de te souffler je t’aime
Tout au-dessus de moi fleurit le chrysanthème


Brèves

1er août - Panne des sens

Le premier volet des poézies de l’année 2022 a fait son apparition sur le site. La forme des (...)

26 mai - Sur les bords de l’Yvette (vidéo)

À l’aide de photographies prises en octobre 2021 près de mon domicile et de l’accordéon de Jean (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 21 septembre 2022

Publication

616 Articles
Aucun album photo
4 Brèves
7 Sites Web
1 Auteur

Visites

7 aujourd’hui
48 hier
11138 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté