Le quartier de la gare

dimanche 31 décembre 2017
par  Paul Jeanzé
popularité : 18%

Je me souviens du quartier de la gare
Du Terminus, le nom du bar
Ouvert jusqu’à très tard
Pour mes soirs de cafard
Quand après un au revoir
Qui s’avérerait hélas être un adieu
Souvent j’allais errer au milieu des quais et des amoureux
À la recherche du banc qui serait prêt à me recevoir
Moi et mes nuits noires

Là, je regardais les gens passer
Pendant un jour un mois un an
J’attendais le retour de l’être absent
De celle qui pourtant m’avait déjà oublié

Il fait tellement froid
La nuit sur la gare est tombée
Où sont donc passés les quais et les amoureux ?
Tout semble si vide ce soir
Je ne trouve même plus ce banc sur lequel j’aimais à me reposer


[ Télécharger l'article au format PDF]

Annonces

Convalescence : les poézies de l’année 2023

Mardi 15 janvier 2024

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations sommaires, rien n’empêche notre esprit de continuer à vagabonder : dans le ciel et sur la terre ; dans les montagnes et sur la mer…

Convalescence


Brèves

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)

17 janvier 2023 - Panne des sens (suite et fin)

La deuxième fournée des poézies de l’année 2022 est en ligne.

1er août 2022 - Panne des sens

Le premier volet des poézies de l’année 2022 a fait son apparition sur le site. La forme des (…)