Monsieur Z

mardi 31 décembre 2019
par  Paul Jeanzé
popularité : 24%

Pseudonyme du crépuscule
Choisi un soir pour m’insérer dans le réseau
Paradoxe déambulant d’un piéton de la toile qui préfère la solitude
Longtemps j’ai erré au milieu de commentaires à hauteur de caniveau

Souvent sur le bas-côté je fus assis à les regarder
Avant de m’en retourner sur mon chemin cahoteux
Recherchant de quelle façon je pourrais vraiment m’exprimer

Entre nous un écran un clavier
Il me faut choisir un mot de passe
Motpassant72
Une majuscule un chiffre ou deux
Cela sera un peu plus difficile à décrypter
Pour les pirates dont c’est le secret métier

De longues années devant moi se sont écoulées
Emportant loin d’ici mes rêves entrevus
De ce monde éperdu
Je me sentis longtemps refoulé
Je faisais de l’absence sur présence
C’est ce qu’il me fut répondu administrativement parlant

Zevoulon
Avec un Z qui n’a rien d’un Zorro
Je me contenterais volontiers d’un Don Diego
Avec ses livres sa guitare et sa jolie voix
Sans le masque des apparences
Mais hélas pour moi
J’ai peur des chevaux


Annonces

Des Poézies qui repartent dans le bon sens

Dimanche 16 juin 2024

Nous voici arrivés au mois de juin et je m’apprête à prendre mes quartiers d’été dans un lieu calme où j’espère ne pas retrouver une forme olympique. Sans doute ne serai-je pas le seul à me retrouver à contresens ; si vous deviez vous sentir dans un état d’esprit similaire, je vous invite à lire les poézies de ce début d’année 2024.

Bien à vous,
Paul Jeanzé


Brèves

7 mai - Des "mauvaises nouvelles" qui donnent de la voix

En ce début de semaine, Monsieur Éric Lebret mettait sa voix au service d’une de mes nouvelles, (…)

15 janvier - Convalescence : les poézies de l’année 2023

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations (…)

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)