Le rêve

, par  Paul Jeanzé

Je dors toujours d’un profond sommeil
Sans jamais faire le moindre rêve
Alors quand je suis éveillé
Je me dois de les inventer