Au nom de la rue

samedi 31 décembre 2016
par  Paul Jeanzé
popularité : 24%

Il est rare que les rues portent le patronyme d’illustres inconnus

Dans le centre de la petite ville
On retrouve des noms qui font autorité
Un général un président
Et puis parfois un ou deux députés
Leur légitimité ne tient parfois qu’à un fil
Un jour la rue de l’église
Laissa la place à celle de la laïcité

Et puis il y a toutes ces rues tombées en désuétude
La rue des champs
Le chemin aux bœufs
La sente de l’ébat
Vagues souvenirs d’un petit village du passé

Aujourd’hui dans les nouveaux quartiers
La rue des chrysanthèmes
Aura été choisie démocratiquement

Elle côtoie fièrement sur un même parterre
L’avenue des tulipes
et l’impasse des œillets

Quelle belle époque
Un attentat deux enterrements
On jette des fleurs
Un peu ému
À tous nos chers disparus

La rue des morts ?
Tournez à gauche immédiatement
Vous la trouverez au prochain tournant !


[ Télécharger l'article au format PDF]

Annonces

Des Poézies qui repartent dans le bon sens

Dimanche 16 juin 2024

Nous voici arrivés au mois de juin et je m’apprête à prendre mes quartiers d’été dans un lieu calme où j’espère ne pas retrouver une forme olympique. Sans doute ne serai-je pas le seul à me retrouver à contresens ; si vous deviez vous sentir dans un état d’esprit similaire, je vous invite à lire les poézies de ce début d’année 2024.

Bien à vous,
Paul Jeanzé


Brèves

7 mai - Des "mauvaises nouvelles" qui donnent de la voix

En ce début de semaine, Monsieur Éric Lebret mettait sa voix au service d’une de mes nouvelles, (…)

15 janvier - Convalescence : les poézies de l’année 2023

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations (…)

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)