Boule volante (La)

mardi 16 mai 2023
par  Paul Jeanzé
popularité : 24%

Raymond Devos - La boule volante (Olympia 1994)

L’artiste (présentant un foulard) :
Mesdames et messieurs, voici un foulard représentant la mer… (Chantant :)
La mer qu’on voit danser le long des golfes clairs…
Évidemment, il n’y a rien à l’intérieur… (montrant l’envers et l’endroit) comme vous pouvez le constater…
Voici, mesdames et messieurs, rien que par la puissance de mon souffle…
Parce qu’il y a des magiciens qui vous promettent la lune… Moi, je vous promets le soleil… rien que par la puissance de mon souffle !
(Il place le foulard devant son visage, colle ses lèvres contre le foulard et fait mine de souffler dessus. On voit alors le foulard « se courber » comme si un ballon grossissait dessous… L’artiste abaisse légèrement le foulard et l’on voit « décoller » de ses lèvres et s’élever dans le ciel un superbe « soleil » qu’il fait aussitôt redescendre derrière le foulard.)
Et voici un coucher de soleil sur la mer !
(Il fait lever son soleil de derrière la ligne d’horizon du foulard.)
Et voici un lever de soleil sur la mer !
(Mouvement inverse.)
Un coucher de soleil sur la mer !
(Mouvement inverse.)
À nouveau, un lever de soleil sur la mer !
(Tout en continuant le mouvement de « lever » et de « coucher » :)
Cela peut durer des jours et des nuits ! Voici un soleil qui disparaît à l’horizon… (L’artiste fait passer la boule sous son aisselle gauche… tout en montrant que le foulard ne cache rien. Tandis que l’on sent que le « soleil » passe derrière son dos…) Voici à nouveau un lever de soleil… vu sous un jour nouveau ! (On voit « resurgir » le soleil sur le côté droit.)
Voici, mesdames et messieurs… (Il donne un coup de pied dans le « soleil » recouvert du foulard :)… un coup de pied à la lune dans le soleil ! (Sur le coup, le « soleil », toujours recouvert du foulard, prend son essor et s’élève comme un ballon rouge.) Et voici enfin, visible pour tous, un doute qui plane… (Comme le soleil, qui a pris de la hauteur, passe au-dessus de lui, et légèrement en arrière… l’artiste, pour ne pas le perdre de vue, fait demi-tour et se trouve ainsi dos au public. Sa main gauche ayant lâché un des coins du foulard, il en profite pour prendre dans sa poche un faux nez (petite boule rouge) qu’il place sur son appendice nasal.)
(L’artiste rattrape de la main gauche le coin du foulard qui pendait et ramène le foulard sur sa tête. Puis, il se retourne lentement vers le public, le visage toujours caché :)
Voici un artiste envahi par le doute !
(Il fait apparaître la boule au-dessus du foulard.)
Voici à nouveau le coup du soleil levant !
(Jeu inverse :)
Le coup du soleil couchant !
(Abaissant la boule et montrant son nez coiffé de la petite boule rouge :)
Voici le coup de soleil sur le nez !
(Superposant la grosse boule rouge :)
Voici le même effet grossi plusieurs fois !
(Déplaçant la grosse boule sur le côté :)
Attention ! Un soleil peut en cacher un autre !
(L’artiste retire alors son nez qu’il gardera dans la main gauche. Puis, descendant le foulard jusqu’à la hauteur de la ceinture, il montre que le soleil a disparu.)
Et voici enfin le soleil qui disparaît dans la mer, définitivement !
(Saluant :)
Merci beaucoup, mesdames et messieurs !


Annonces

Des Poézies qui repartent dans le bon sens

Dimanche 16 juin 2024

Nous voici arrivés au mois de juin et je m’apprête à prendre mes quartiers d’été dans un lieu calme où j’espère ne pas retrouver une forme olympique. Sans doute ne serai-je pas le seul à me retrouver à contresens ; si vous deviez vous sentir dans un état d’esprit similaire, je vous invite à lire les poézies de ce début d’année 2024.

Bien à vous,
Paul Jeanzé