La mort de la reine

lundi 31 décembre 2018
par  Paul Jeanzé
popularité : 26%

L’abeille sortit pesamment
De son trou sous la terre
Le soleil brûlait intensément
Elle se sentit fragile comme du verre

Longtemps elle vola au-dessus des champs
À l’herbe jaune au goût amer
Cherchant frénétiquement
Un beau jardin à ciel ouvert

Longtemps elle vola par-delà les champs
Au-dessus du cimetière
Où fleurs en plastique et d’argent
Gardaient une prison éphémère

Elle volait les ruines traversant
Pas de pollen dans cette atmosphère
Juste un vent chaud étouffant
Qui avalait le moindre souffle d’air

L’abeille épuisée se posa sur la terre
Une terre sèche et craquelée uniformément
Le ruisseau n’était plus qu’un désert
Dur comme du ciment

Ainsi disparut la dernière abeille de la terre
Dans un ultime tremblement

Derrière leurs dômes de verre
Les hommes en oublièrent même son enterrement


[ Télécharger l'article au format PDF]

Annonces

Convalescence : les poézies de l’année 2023

Mardi 15 janvier 2024

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations sommaires, rien n’empêche notre esprit de continuer à vagabonder : dans le ciel et sur la terre ; dans les montagnes et sur la mer…

Convalescence


Brèves

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)

17 janvier 2023 - Panne des sens (suite et fin)

La deuxième fournée des poézies de l’année 2022 est en ligne.

1er août 2022 - Panne des sens

Le premier volet des poézies de l’année 2022 a fait son apparition sur le site. La forme des (…)