Parfois je crains le pire

mardi 16 janvier 2024
par  Paul Jeanzé
popularité : 24%

Dix années pour construire
Quelques secondes pour détruire
Combien de temps pour reconstruire
Le dur labeur de toute une vie ?
 
Dix années pour écrire
Un roman des poèmes un récit
Une critique de trois lignes
Plusieurs nuits sans dormir
 
Des décennies à grandir
Et le corps et l’esprit
Un virus un vaccin
Vous voilà défaillir
 
De nombreux mots d’amour
Vaillance et bienveillance
Une parole assassine
Médisance et calomnie
Vous avez envie d’en finir
 
Recherche éperdue du plaisir
Mentir anéantir
Voir son cœur s’endurcir
Ne plus rien ressentir
L’Humanité est sans avenir
 
Chasser les mauvais souvenirs
Une main tendue secourir
Aimer sans souffrir sans trahir ni haïr
Voir ses enfants s’épanouir
Et devant leur innocence s’attendrir
Alors peut-être l’Humanité retrouvera le sourire

Annonces

Des Poézies qui repartent dans le bon sens

Dimanche 16 juin 2024

Nous voici arrivés au mois de juin et je m’apprête à prendre mes quartiers d’été dans un lieu calme où j’espère ne pas retrouver une forme olympique. Sans doute ne serai-je pas le seul à me retrouver à contresens ; si vous deviez vous sentir dans un état d’esprit similaire, je vous invite à lire les poézies de ce début d’année 2024.

Bien à vous,
Paul Jeanzé


Brèves

7 mai - Des "mauvaises nouvelles" qui donnent de la voix

En ce début de semaine, Monsieur Éric Lebret mettait sa voix au service d’une de mes nouvelles, (…)

15 janvier - Convalescence : les poézies de l’année 2023

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations (…)

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)