Pauvre petit guignol (Stances de l’orphelin)

lundi 1er août 2022
par  Paul Jeanzé
popularité : 24%

À vos appels en absence
À vos messages incessants
Je n’ai rien d’autre à offrir que le silence
Vous avez reçu ma souffrance
Je n’ai eu en retour qu’un sourire de complaisance
Je vous ai offert ma vie
Vous avez voulu ma mort
J’ai eu des enfants
Vous me les avez pris
 
C’est la sortie de l’école
J’entends les rires des enfants
Ils sont heureux les enfants
Je n’ai jamais été un enfant
 
Parfois j’aimerais bien retourner à l’école
Mais ma place est derrière le rideau
De ce petit chapiteau
Qui héberge les aventures de Guignol
 
Asseyez-vous les enfants
Le spectacle va pouvoir commencer
Les marionnettes vont s’animer
Sous vos yeux
Alors riez et soyez heureux
Mais n’oubliez pas celui qui fait le spectacle
Celui par lequel se produit ce petit miracle
Car s’il préfère rester cacher
C’est que parfois il lui arrive encore de pleurer

[ Télécharger l'article au format PDF]

Annonces

Des Poézies qui repartent dans le bon sens

Dimanche 16 juin 2024

Nous voici arrivés au mois de juin et je m’apprête à prendre mes quartiers d’été dans un lieu calme où j’espère ne pas retrouver une forme olympique. Sans doute ne serai-je pas le seul à me retrouver à contresens ; si vous deviez vous sentir dans un état d’esprit similaire, je vous invite à lire les poézies de ce début d’année 2024.

Bien à vous,
Paul Jeanzé


Brèves

7 mai - Des "mauvaises nouvelles" qui donnent de la voix

En ce début de semaine, Monsieur Éric Lebret mettait sa voix au service d’une de mes nouvelles, (…)

15 janvier - Convalescence : les poézies de l’année 2023

Quand bien même notre corps aurait besoin d’une petite pause pour quelques réparations (…)

23 avril 2023 - Publication du recueil de poèmes intitulé...

Publication du recueil de poèmes intitulé "Prélude à un monde composite" ; un recueil (…)