Règlement de décompte (ou dérèglement de compte, au choix)

, par  Paul Jeanzé

Un tien vaut mieux
Que deux tu l’auras
La passe de trois
Monte les escaliers quatre à quatre
Sur les cinq doigts de la main
Je recharge mon pistolet à six coups
Je dois tuer les sept cavaliers de l’apocalypse
Je peux donc en rater un
Mais pas plus
Car si je ne sais pas très bien compter
Je sais encore moins viser