Ce matin la rosée

, par  Paul Jeanzé

Tous les matins
Voyage en train
Petits et grands
Petits écrans
Rangez vos portables
Sortez de vos cartables
Feuilles de papier
Crayons de couleur
Rangez vos mines
Qui font grise rimes

Dessinez le soleil
Les couleurs de l’arc-en-ciel
Les petits nuages
Qui suent goutte à goutte
Vers le sol arrosé
Et ses toiles d’araignée
De rosée entourées
Que j’aimais regarder
Assis sur les marches
D’un jardin de campagne
Un mercredi sans école
Un lundi de vacances

Tous les matins
Voyage en train
J’oublie un instant
Que je ne suis plus un enfant

Vite
Je sors de mon cartable
Une feuille de papier
Un stylo quatre couleurs

Finalement le temps est passé
Et pas grand-chose n’a changé