Toucher terre

, par  Paul Jeanzé

La terre n’appartient pas à l’homme
Par elle est venu le souffle de sa vie

La terre n’appartient pas à l’homme
Qui de ses fruits ne peut que se nourrir

La terre n’appartient pas à l’homme
Que déjà il rêve de la conquérir

La terre n’appartient pas à l’homme
Sûr de lui il s’apprête à l’asservir

La terre n’appartient plus à l’homme
Qui dessous n’a pas choisi d’y mourir