L’homme au chapeau

, par  Paul Jeanzé

Il s’était arrêté quelques instants devant les canards avant de se tourner dans ma direction. Il portait un chapeau orné d’une tresse tenant lieu de ruban. C’est certainement grâce à ce petit détail que je le reconnus. Puis, lentement, il se mit à marcher vers moi. Et plus il marchait, plus j’étais fixé sur son étrange chapeau. Si je n’avais pas baissé les yeux, sans doute aurais-je aperçu son sourire malicieux. Une fois à ma hauteur, il s’assit tout simplement à côté de moi sur le banc et me salua ainsi :

« Bonjour, Monsieur Z ! »

Je me demandais bien ce que j’allais pouvoir lui raconter ce soir comme histoire, à celle que j’aime.

FIN DE LA PREMIÈRE PARTIE

Navigation