Ce matin, je me suis réveillé de bonne humeur

, par  Paul Jeanzé

Ce matin, je me suis réveillé de bonne humeur. Oui, je sais, il était temps ! Marcel Proust traîne toujours dans le coin mais d’une certaine façon, je l’ai envoyé s’endormir un peu. Dans son coin justement. Ce matin j’ai ouvert Alain et ses Propos sur le bonheur à la dernière page et j’ai lu :

Le pessimisme est d’humeur ; l’optimisme est de volonté.

Alors oui, ce matin, j’ai décidé de me réveiller de bonne humeur et de commencer ma journée par une petite promenade dans le parc.

Navigation