La langue de chez moi

, par  Paul Jeanzé

La langue de mon pays
Rêve souvent d’être ailleurs
En compagnie de mots étrangers

La langue de mon pays
En beau baratineur
Invente des substantifs sophistiqués

Alors dans mon coin
Je parle la langue de chez moi
Je l’écris aussi
Pour ne pas l’oublier
Pour résister

Et plus je la parle
Et plus je l’écris
Et plus…

Plus mon coq gaulois, que le tigre lointain
Plus mon petit Littré, que la lampe d’Aladin
Et plus que l’air du temps la douceur de mes racines

Ainsi soit-il