La complainte du ballast

, par  Paul Jeanzé

Une forêt de jambes en sortant du RER
Où est passé le vert des feuilles ?
Un ciel bleu au-dessus d’un pont de pierres
S’affiche le long d’un quai en deuil

Un chantier
Des gravats
De la terre
Des tas
Des tas de terre
C’est une nouvelle gare qu’on accueille

Et le maire du coin
Très fier
L’inaugure en dansant sur son petit derrière