Une drôle d’expression

, par  Paul Jeanzé

Cet homme avait une drôle d’expression
Le nez en trompette
Le menton en galoche
Et la bouche en cœur

Devant la glace il eu si peur
Qu’il prit les jambes à son cou
Dans sa course effrénée pour fuir son image
Jamais il ne se retourna

Longtemps il fila droit devant lui
Si longtemps qu’il finit par atteindre
Sur les genoux
La mer
Une belle mer d’un bleu si azur qu’elle le laissa sans expression
Sinon les pieds en éventail devant le joli spectacle