Quelques pas en forêt

, par  Paul Jeanzé

Un avion dans le ciel
Le bruit de la route non loin de moi
Je m’enfonce dans les sous-bois
Seul le bruit du vent vient troubler le silence
Il fait froid sous le pâle soleil de décembre

Il ne reste plus que le gui
À s’accrocher aux branches des arbres nus
Au sol une forêt miniature et luxuriante
S’étend sur toute la surface d’un plat rocher

Que j’aimerais rapetisser et divaguer
Au milieu de la mousse gorgée de rosée